D'une, les pirates ne sont pas de vulgaires bandits. Ce sont des ingénieurs, des petits génies de l'informatique, qui en savent autant, si ce n'est plus, que les ingénieurs qui conçoivent ces systèmes. Il est donc très difficile de les "coller".

D'autre part, on le sait, il y a toujours des complicités internes, contre lesquelles on ne peut pas grand chose non plus. Les clauses de confidentialité des contrats et autres sécurités (postes dépourvus de connexion internet...) ne servent à rien.

Alors pourquoi continuer à dépenser des millions de dollars dans des systèmes de protection dont on sait parfaitement qu'ils seront "cassés" en quelques heures ? Alors que dans le même temps, en France, le cinéma ne s'est jamais aussi bien porté. Le nombre d'entrées est toujours en hausse, et je ne pense pas qu'il en soit autrement aux USA (sinon, Hollywood n'aurait pas mis 250 millions de dollars dans Spiderman 3).

La suite au prochain épisode...( au prochain système de sécurité "cassé")