En effet, le prix des licences (jusqu'à 45000$ par licence) a été jusqu'ici un frein au développent de FMS, engendrant même l'essor de solutions open-source type Red5.

Adobe a donc décidé de revoir tout ça, et frappe un grand coup en annonçant la gamme de prix pour FMS3. Ainsi, trois versions seront proposées, la plus chère ne dépassant pas les 4500$, soit 90% de réduction. Une version intermédiaire, sur un seul serveur, sera proposée au prix de 995$. Enfin, il reste la version développeur, gratuite, qui supporte 10 utilisateurs maximum.

Mais cette baisse drastique des prix n'est pas la seule bonne nouvelle. En effet, FMS3 apporte de nombreuses nouveautés. Ainsi on trouve le support des vidéos H264 et du son AAC, la gestion des DRM (enfin, un encryptage sur 128 bits du flux), la possibilité de streamer sur FlashLite3, etc...

Et comme si tout ça ne suffisait pas, les performances générales ont été considérablement améliorées, comme le montre cette infographie :

Adobe reprend donc la main dans le domaine de la video sur le web, et laisse ses concurrents loin derrière. Encore une victoire d'Adobe !