Je regardais aujourd'hui par curiosité divers sites d'infos chinoises (en anglais !), sur lesquels, sans surprise, on occultait les "évênements" d'hier à Paris sur le parcours de la Flamme Olympique.

Puis je suis allé voir ce qu'en disait le site officiel du CIO. Et bien, il n'en dit pas plus !

Le même travail de désinformation ! Pire, une seule photo y figure. Elle montre un tibétain résidant en France tentant une action contre la flamme et la relayeuse chinoise qui tente de protéger la flamme. La légende de la photo est la suivante :

"Le 7 avril, un énergumène a tenté de saboter le relais de la flamme olympique de Beijing à Paris (France). La photo montre le courage exemplaire de la relayeuse Jin Jing, qui serre la Torche contre son sein, tandis que la police vient à bout du forcené qui tentait de saboter son parcours."

Je rappelle que le CIO compte 115 membres, parmi lesquels la France, l'Allemagne, la Grande Bretagne, l'Espagne, etc...enfin de "grandes" démocraties. Comment peuvent-elles cautionner de telles méthodes ?

Comme quoi la censure et la désinformation ne sont pas l'apanage de la Chine et autres régimes autoritaires et dictatures.

Enfin, pour conclure, je rappelle que suite à la stagnation sinon l'effondrement de l'économie américaine, les chinois ont plus besoin de l'Europe que l'Europe de la Chine, sur le plan purement commercial. Donc l'UE est en position de force : elle doit maintenant pouvoir parler d'une seule voie.

Voilà, mon indignation du jour, bien loin de nos préoccupations Flexiennes... Le site de l'ONU parle lui sans concessions de la guerre en Irak, de la guerre au Darfour, des problèmes en Russie, Birmanie, etc...

En fait, c'est un peu comme si le Canard Enchainé ne donnait pas plus d'infos que celles du journal de 13h de TF1.

Mais de qui se moque-t-on ? :-C